du jardin de Mohegan

du jardin de Mohegan

Siberian Husky

Quand j’avais 9 ans, j’avais un rêve avoir des husky blancs aux yeux bleus et faire du traineau au Québec.


Seulement j’ai du attendre 38 ans et tombé par hasard sur un article de journal pour voir une annonce d’un chiot de 10 semaines qui attendait un nouveau patron. Et là j’ai vu une grosse boule de poils blancs, JAK, je crois que le courant est passé des deux cotés.


Depuis ce moment, une grande complicité et une véritable amitié sont nées entre nous ; courses à pieds, ski joering balades.


Mais au bout d’un an, j’ai pensé qu’il devait s’ennuyer tout seul, alors je me suis mis a la recherche d’un copine pour mon ami. Infructueuse, jusqu’au jour ou j’ai accompagné une amie à une vente de chiots Place Carnot à Lyon, j’ai regardé (sans succès), alors j’ai commencé a me documenter sur une éventuelle femelle et la une dame m’interpelle et me dit avoir une femelle husky blanche de 11 mois et qu’elle pouvait me la montrer la semaine d’après. Le rendez vous fut pris sur le champs.


Ce fameux dimanche arriva et plein d’anxiété, j’arrive vers son stand (avec Jak), elle me sortit de sa voiture un petit tout blanc (Laska) que je m’empressais de présenter au futur fiancé et là, ce fut le coup de foudre tout de suite.


Mon chien changea de comportement du tout au tout tellement il était heureux sa fiancée aussi d’ailleurs.


En mars 1996 je m’envolais avec Jak pour le Québec, en ayant soin de laisser Laska entre de bonnes mains étant trop jeune pour pouvoir nous suivre. Cinq semaines de traineau, de ski joering. J’avais réalisé mon rêve d’enfant.


Mais ces deux la allaient me réserver une surprise pour le 8 décembre 1996, deux bébés allaient venir au monde Mohégan et Méhéwok, la fille 3 fois plus grosse que son frère.


Beaucoup de joie, d’amour, de courses, de traineau (France Suisse Slovaquie).Mais hélas ma Laska nous quitta prématurément en janvier 2004. Je me mis alors en quête d’un nouvelle femelle, et une galère commença, trouver un husky blanc s’avérait presque impossible par chance un an et demi après, je trouve Ambre plus d’un après j’ai trouvé Avalanch.


Ma décision était prise, je devais à tout prix faire en sorte que le husky blanc ne disparaisse pas.